BD / Mangas / Comics

Une sélection mangas du genre tranche de vie

English sroll down please

 

Cela doit faire plusieurs années maintenant, que je regarde des animés et que je lis des mangas. Ma préférence allait au départ aux classiques shônens souvent empreint de fantastique (Naruto, D.Gray-Man, Fullmetal Alchemist sans oublier Gundam Wing) et bien sûr aux shôjos (Fruits Basket, Hana Kimi, Elle et Lui). Puis, en vieillissant (ou en mûrissant pour me faire moins de mal), j’ai commencé à m’intéresser aux seinens, ciblant un public adulte,  (Psychic Detective Yakumo, Darker than Black). Dernièrement, ma préférence va à un genre qui emprunte certains codes de ceux cités auparavant mais qui se concentre plus sur le parcours de vie quotidien d’un ou de plusieurs personnages : je parle du genre  « tranche de vie ».  Ce n’est pas une catégorie facile à définir car, au final, beaucoup de shôjos, de seinens ou de  shônen, parlent aussi de la vie quotidienne de personnage(s). Mais pour moi dans le « tranche de vie », il n’y a pas forcément un but essentiel qui le ou les motive tout au long de l’histoire, qui outrepasse leur quotidien et dont le lecteur attend le dénouement à la fin de l’histoire. En le commençant, on ne sait pas vraiment quelle sera la finalité. Ce n’est pas rempli de combats à gagner ou d’un méchant terrible à éliminer comme dans les shônens, on n’est pas dans un contexte, un milieu pesant qui dépasse le personnage même, comme dans les seinens, et on ne suit pas que les péripéties d’un couple dont on sait d’avance qu’ils vont terminer ensemble comme dans un shôjo.  Dans le « tranche de vie », il n’y a pas de public cible visé, on suit un bout de vie de personnes et cela peut se passer dans un monde calqué au nôtre mais aussi dans un monde fantastique. Mais, le point central de l’histoire ce sont le ou les personnages et surtout la relation entretenue entre eux. Et quand je dis relation, je ne parle pas d’amour, mais vraiment des interactions et de la façon dont le ou les héros se construisent humainement et socialement au fil du temps. Bref, pas facile à définir, et peut –être que la définition sera différente pour chacun. En tout cas, ce sont des œuvres qui sortent du classicisme de certains genres et mettent en avant la vie quotidienne, les sentiments, les relations et les épreuves de la vie.

Du coup, je vous propose une petite liste personnelle d’œuvres que je classerai dans cette catégorie et qui m’ont beaucoup touchée dans tous les sens du terme. J’entends par là, rire, larmes, colère etc…

 

Barakamon-1-ki-oonBarakamon  de  Satsuki YOSHINO  (Animé (2014) : 12 épisodes (1 saison) // Mangas (2009) : 16 tomes parus/18 au Japon (terminée)) chez Ki-ooN.

Peut-être un des premiers que j’ai lu dans ce genre car en voulant le classer dans ma bibliothèque numérique, je ne savais pas dans quelle catégorie le mettre (et oui, je n’avais pas prévue la catégorie tranche de vie).

Résumé (source Ki-oon) : Seishu Handa, étoile montante de la calligraphie japonaise, collectionne les prix d’excellence pour son travail. Beau et jeune, mais surtout d’une arrogance sans bornes, il met sa carrière en péril le jour où, excédé, il assomme un éminent conservateur de musée qui juge son travail “formaté et sans saveur”… Sanction immédiate pour ce coup de sang : Seishu est puni et contraint d’aller expier son crime sur une petite île, au fin fond de la campagne nippone !
Le jeune citadin, qui espérait au moins pouvoir pratiquer son art dans le calme, ne tarde pas à déchanter : entre les voisins qui débarquent à l’improviste et la bande de gamins qui a choisi son atelier comme terrain de jeu, la partie s’annonce compliquée… Attachants, irritants, farfelus et pleins de vie, les habitants du village vont chambouler son quotidien bien réglé.
“Barakamon” est une expression du sud du Japon qui signifie “avoir la pêche” ! Avec sa ribambelle de héros hauts en couleur et touchants à la fois, ce manga est un concentré furieusement communicatif de bonne humeur !

Avis :  Mon avis va concerner autant l’animé que le manga : c’est génial. Cette œuvre est une vraie bouffée d’air frais. Lorsque vous terminez un tome (ou un épisode) vous avez le sourire. La lecture du 1er tome a été pour moi une vraie révélation. Les personnages sont attachants et drôles. Handa, citadin invétéré, se retrouve à la campagne avec ses bestioles dont il a très peur (je me vois en lui sur ça), avec des enfants (notamment une) et un entourage vivace et haut en couleur qui bousculent son quotidien mais surtout qui lui apprend plusieurs leçons humaines. Des leçons qui vont lui permettre de grandir et de se trouver en tant qu’artiste. Je ne peux que vous conseiller cette série et l’animé qui est assez fidèle sans pour autant faire doublon. Ne serait-ce que pour entendre l’accent des villageois et donc avoir le côté immersif de l’histoire il faut le voir. Et pour ceux qui n’aiment pas les séries en cours, sachez qu’un tome se suffit à lui-même. On veut surtout lire la suite pour retrouver les personnages et voir dans quelle situation Handa va se retrouver.

yotsuba_01Yotsuba & !  de Kiyohiko AZUMA  – Mangas (2003) : 13 tomes parus /14 au Japon (en cours) chez Kurokawa.

La suite logique pour moi après Barakamon a été de lire Yotsuba

Résumé (source Kurosawa) : Koiwai Yotsuba est une énergique petite fille de six ans, qui vient d’emménager en ville. Elle vit entourée de son père, qui ne cesse de lui faire des recommandations et de ses nouveaux voisins : la famille Ayase, avec trois filles plus agées dénommées Ena, Fuuka et Asagi. Chaque volume raconte la vie quotidienne de Yotsuba dans ce nouvel environnement. Son inexpérience du milieu urbain et son jeune âge donnent lieu à de nombreux gags et un comique de situation souvent irrésistible.

Avis : Yotsuba est, je pense, le 2ème manga que j’ai lu dans ce genre et là nouveau coup de cœur pour moi. Yotsuba est ADORABLE. Tout l’attrait de ce manga est de voir la vie quotidienne de tous ceux qui l’entoure à travers les yeux d’une petite fille de 6 ans. C’est mignon et c’est drôle et il faut absolument que vous fonciez le lire. Le résumé parle de situation souvent irrésistible. Je confirme c’est exactement ça.

 

march-comes-lion-1-kanaMarch comes in like a lion de Chika UMINO  – Animés (2016/17) : 44 épisodes (2 saisons). La 1ère saison est disponible sur Netflix. // Mangas (2007) : 9 tomes parus /13 au Japon (en cours))  chez Kana.

Le dernier que j’ai vu et c’est une petite pépite. Il mériterait son article à lui tout seul tellement j’ai aimé.

Résumé (source Kana) : Rei, 17 ans, est un joueur professionnel de Shogi (jeu d’échec version japonaise). Mais Rei est aussi un adolescent meurtri par la mort de ses parents et de sa petite soeur. Alors qu’il vit une vie de solitaire, il fait la rencontre de trois soeurs qui vont lui redonner le goût à la vie.
A leur contact il va petit à petit ouvrir les yeux sur lui-même et sur les personnes qu’il rencontre sur son chemin. Il s’ouvre au monde mais découvre aussi la difficulté du chemin qu’il a choisi de suivre.

Avis : Mon avis va concerner ici l’animé qui est le seul format que j’ai vu à ce jour.     Pour faire simple : c’est sublime et  cela vous prend aux tripes. L’auteure a également écrit Honey & Clover (que je n’ai pas vu ou lu mais je sais que c’est un titre assez connu).  Pour tout vous dire, j’ai tout de suite su que ce serait un coup de cœur, 5 minutes après le début du 1er épisode, j’étais sous le charme. Je pense que seul D.Gray-Man a fait mieux (j’ai adhéré au générique). Les dessins (qui reprennent ceux du manga) sont atypiques mais magnifiques. Rei est tellement touchant. L’histoire est souvent (pas toujours) raconté selon son point de vue. Rei est un jeune adolescent torturé, troublé mais sa rencontre avec 3 sœurs (et pas que) vont le faire évoluer et voir la vie autrement. On passe par toutes sortes d’émotions. Le ton de l’animé varie entre les moments touchants, tristes mais aussi drôles et adorables. Il y a des situations qui vont même vous énerver. On pourrait croire au début que c’est un animé sur le shogi donc dans un genre un peu sportif mais pas du tout c’est tellement plus. Ne passez pas à côté. Il mérite à être plus connu et reconnu. C’est une œuvre extraordinaire. Foncez.

Vraiment Foncez !

 

 The Ancient Magus Bride de Koré The-Ancient-Magus-Bride-1-komikkuYAMAZAKI  – Animés (2017/18 : 24 épisodes (1 saison) // Mangas (2013) : 8 tomes parus / 9 au Japon (en cours)  chez Komikku.

L’un des animés à voir de la saison automne/hiver 2017- 2018 et qui a eu un super accueil critique. Cela peut paraître bizarre de le classer en tranche vie vu que c’est une histoire fantastique mais pour moi c’est l’histoire de Chise et de son parcours.

Résumé (source Manga News) : Chise Hatori a 15 ans. Elle n’a ni famille, ni talent particulier, ni aucun espoir dans la vie. Un jour, elle est vendue à un sorcier, un non-humain dont l’existence remonte à la nuit des temps… Il la prend sous son aile pour faire d’elle sa disciple et lui annonce qu’à terme, elle deviendra son épouse. Alors, les aiguilles qui semblaient à tout jamais figées dans son cœur se mettent à tourner de nouveau, petit à petit…

Avis : Mon avis ne concerne que l’animé.                                                                                      Je suis à court d’adjectifs pour décrire la beauté et l’adoration pour les œuvres que je liste…  Bref cet animé est magnifique que ce soit au niveau de l’animation qu’au niveau de l’histoire. Ici encore, on suit un personnage torturé par son passé et qui finit par être propulsé dans un monde magique, féérique, ensorcelant dont il n’imaginait pas toute l’étendue. L’univers de cette œuvre est au-delà de ce que vous pouvez penser. Il y a des féés, des sorciers, des mages, des dragons et toutes sortes de créatures. Chise est attachante et très loin des personnages féminins caricaturaux des mangas. Elle est le point central de cette histoire remplie de magie et on va suivre son évolution au sein de ce monde. Ici aussi, vous passerez par pleins d’émotions et vous ne serez pas épargné. Cet animé fait partie du haut du panier de ce qui a été fait ces dernières années. N’hésitez pas.

 

pacte_yokai_01Natsume Yuuchinjou  – Le pacte des Yokai de Yuki MIDORIKAWA  – Animé (2008 à 2017 : 74 épisodes (6 saisons + quelques OAV) //  Mangas (2005) : 19 tomes parus / 22 au Japon (en cours) chez Delcourt.

Mon chouchou. Je l’aime comme une mère aime son enfant. (March est devenu son petit frère).

Résumé (source Manga News): Depuis qu’il est petit, Natsume voit les yôkai (les esprits surnaturels japonais). Ne les appréciant pas particulièrement, il a toujours évité de les fréquenter. Mais voilà que ces derniers temps, les yôkais se mettent à le pourchasser sans qu’il comprenne pourquoi. Et un jour, alors qu’il tente d’échapper à l’un d’eux, il pénètre dans un lieu sacré et libère par inadvertance un « chat » qui avait été enfermé dans un petit sanctuaire. Loin de se montrer hostile comme les autres yôkais, le chat engage la conversation avec Natsume et le questionne à propos d’un carnet qui aurait appartenu à Reiko Natsume. Cette Reiko en question se trouve justement être la grand-mère de Natsume…

Avis : Mon avis ne concerne que l’animé.                                                                                 Vous suivez la vie de Natsume que ce soit sa vie de lycéen, souvent chamboulé par le fait qu’il voit les yôkais, ses relations avec ces derniers mais également ses relations avec sa famille et ses amis. Il va faire beaucoup de rencontres grâce ou à cause des yôkais. Ces rencontres sont souvent touchantes, empreint de mélancolie mais aussi drôles et mystérieuses. Toutes ces rencontres vont l’amener à grandir en tant que personne et lui apprendre à voir la vie, les yôkais et son entourage différemment. L’univers est riche. Il faut dire que grâce aux yôkais, on découvre une partie du folklore japonais. Et puis Natsume… il est le personnage de manga le plus humain qu’il m’a été de voir. Il vous redonne foi en l’humanité ce garçon! Bref, j’adore  et c’est tellement bien que je ne sais pas quoi vous dire de plus. C’est un animé que je regarde en ne voulant jamais le voir terminer du coup, je me freine (March comes in like a lion me fait cet effet aussi). Regardez-le car lui aussi mérite d’être plus connu et reconnu car c’est un vrai petit bijou.

 

Voilà, j’espère avoir réussi à vous convaincre à lire ou regarder certaines de ces œuvres. Si vous avez peur de vous ennuyer, détrompez vous, car il se passe beaucoup de choses et les diverses émotions dépeintes dans ces séries, qu’elles soient drôles, mignonnes, cruelles, touchantes, angoissantes, mélancoliques ou tristes, sont au final celles qu’on ressent nous aussi au cours de notre vie. C’est ce qui donne au genre « tranche de vie » tout son attrait. Et croyez-moi, ces titres mais aussi d’autres dans le même style, ne vous laisseront pas indifférents.

B.



 

 

It’s been many years now I’m watching anime and  I’m reading manga.  Initially my preference was classics shônens with some fantasy  (Naruto, D.Gray-Man, Fullmetal Alchemist without forgetting Gundam Wing) and of course shojos (Fruit Basket, Hana Kimi, She and Him). Then, as I got older (or grew up to do me less harm), I became interested in the seinens (Psychic Detective Yakumo, Darker than Black) because there were more adult. Recently, my preference goes to a genre that borrows some of the codes of those mentioned above but focuses more on the daily life of one or more characters : « slice of life ». This is not an easy category to define because, in the end, many shôjos, seinens or shônen, also speak of the daily life of character (s).

But for me in the « slice of life », there is no target audience and there is not necessarily an essential goal that motivates the characters throughout history, which goes beyond their daily lives and whose reader expects the outcome at the end of the story. When you start it, you do not really know what the purpose will be. It is not filled with fights to win or a terrible villain to eliminate like in shônens, we are not in a context or in a heavy environment that is more important than the character itself like in seinens, and we do not follow that the twists and turns of a couple that we know in advance that they will end together like in shojos. In the « slice of life », we follow a part of the character’s life in a world modeled like ours or in a world more fantasy like. But, the central point of the story is the character and especially its relationships. And when I say relationships, I do not mean the love ones, but its interactions and how the character grows up humanly and socially. In short, it’s not easy to define “slice of life”, and maybe the definition will be different for everyone. In any case, “slice of life” ‘s works come out of the classicism of certain genres. This genre highlights the daily life, the feelings, the relationships and the hardships of life.

Today, I propose you a small list of works that I will classify in this category. They really touched me. I laughed, I cried, and sometimes I felt like punching someone.

 

barakamon_voBarakamon  de  Satsuki YOSHINO  –  Anime (2014)  : 12 episodes (1 season) // Mangas (2007) : 15 tomes published /16 in Japon (ongoing) by Yen Press 

Perhaps one of the first that I read in this genre. When I wanted to classify it in my digital library, I did not know in which category to put it (and yes, I had not planned the slice of life category).

Summary (source Baka Updates) : For certain personal reasons, handsome young calligrapher Handa Seishuu is forced to uproot himself from the city he’s lived in all his life and move to an island on the westernmost edge of Japan.
« Sensei, » as he comes to be known, is a city boy through-and-through, having never experienced rural life until now. And by the looks of it, he has much to learn! From navigating public roads by tractor to having his home commandeered by the local children as their brand-new hangout, the list of Sensei’s hardships soon becomes very long indeed.
Here unfolds a heartfelt island comedy about a « gruff on the outside, soft on the inside » urbanite and his unfailingly tolerant island neighbours!

Opinion : My opinion will concern both the animated series and the manga: it’s great. This work is a real breath of air. When you finish a volume (or an episode) you smile. Reading the first volume was for me a real revelation. The characters are endearing and funny. Handa, an inveterate city dweller, finds himself in the countryside with his critters of which he is very afraid (I see myself in him in that), with children (especially one) and a vivacious and colorful entourage that jostles his daily life but especially who teaches him several human lessons. Lessons that will allow him to grow and find himself as an artist. I advise you this manga and the animated series which is faithful enough. And just to hear the accent of the villagers and have the immersive side of the story it must be seen. And for those who do not like series in progress, you have to know that a volume is sufficient. You just want to read more to see the characters again and see in what situation Handa will be this time.

 

yotsuba_voYotsuba&I !  de Kiyohiko AZUMA  – Mangas : 13 tomes published/14 in Japon (ongoing) by Yen Press

Yotsuba was the logical next read for me after Barakamon.

Summary (source Baka Updates) : Yotsuba is a strange little girl with a big personality. Even in the most trivial, unremarkable encounters, Yotsuba’s curiosity and enthusiasm quickly turn the everyday into the extraordinary! Join Yotsuba’s adventures as she explores the wonders of the world around her.

Opinion : Yotsuba is, I think, the second manga that I read in this genre and that became a favorite for me. Yotsuba is ADORABLE. All the attraction of this manga is to see the daily life of each character through the eyes of a 6 year old girl. It’s cute and it’s funny and you absolutely have to read it.

 

82901March comes in like a lion de Chika UMINO – Anime (2016/17: 44 episodes (2 seasons) // Mangas (2007): 14 in Japon (ongoing). It’s not licensed in English yet.

The last one I saw and it’s a little treasure. It would have deserves its own article because  I love this one so so much.

Summary (source: Baka Updates) : A youth named Kiriyama Rei, who lost his family as a child, endures loneliness to become a professional shogi player. Then, through a chance meeting, he develops a relationship with the three Kawamoto sisters (Akari, Hinata, Momo), who hail from a working-class district of the city, and little by little his frozen heart begins to thaw.

Opinion : My opinion will only concern the animated series which is the only format that I have seen so far.
To put it simply: it’s sublime and it’s gut wrenching. The author has also written Honey & Clover (which I have not seen or read but I know it’s a fairly well known title).
To be honest, I knew immediately that it would be a favorite one for me. 5 minutes after the beginning of the first episode, I was in love. I think only D.Gray-Man did better (I love it during the opening).
The drawings (which are pretty close of the ones in the manga) are atypical but beautiful. Rei is so touching. The story is often (not always) told according to his point of view, Rei is a young teenager tortured, troubled but his meeting with the 3 sisters (and other characters too) will make him grow up and see life differently. We go through all kinds of emotions. The tone of the anime varies between touching moments, sad ones but also funny and adorable ones. There are situations that will make you angry too. We might think at first that it’s an animated series about a guy doing shogi so it will be like a sports anime but not at all it’s so SO much more. Do not miss it. This anime deserves to be better known and recognized. It is an extraordinary work. Go see it.
Really go see it!

 

bride_voThe Ancient Magus Bride / Mahou Tsukai no Yome  de Koré YAMAZAKI  – Anime (2017/18) : 24 episodes (1 season) // Mangas (2013) : 8 tomes published / 9 in Japan (ongoing)  by Seven Seas

One of the must see anime of the season (fall / winter 2017- 2018) and which had a good critical welcome. It may seem odd to classify it as a slice-of-life because it’s a fantastic story but for me the story is about Chise ‘s journey.

Summary (source Baka updates) : With her mother dead and father long gone, Chise Hatori has spent her childhood being passed unwanted from relative to relative, until she finally makes her unfortunate way to a strange and improbable auction block. Offered to the highest bidder, Chise is purchased by the (literally) boneheaded Elias Ainsworth, who promises to take her on as his apprentice. Elias is a mage, and his world is one of dragons and faeries – but before Chise can begin to get accustomed to all that nonsense, Elias drops another bombshell. Apparently Chise isn’t just intended to be his apprentice – she will also be his bride.

Opinion :  My opinion will only concern the animated series.
I am short of adjectives to describe the beauty and the adoration for all those works that I listed … In short this animated is magnificent: the animation and the history are beautiful. Here again, we follow a character tortured by its past and who ends up in a magical, enchanting, bewitching world of which it did not imagine all the extent. The universe of this series is beyond what you can think. There are fairies, wizards, magi, dragons and all kinds of creatures. Chise is endearing and very far from the usual feminine characters in manga. She is the focal point of this magical story and we will follow her progression in this world. Here too, you will go through a lot of emotions and you will not be spared. This anime is one of the best done so far in the recent years. Do not hesitate.

 

natsume_voNatsume Yuuchinjou/Natsume’s book of friends de Yuki MIDORIKAWA (Anime (2008 to 2017: 74 episodes (6 seasons + OAV) // Mangas (2005) : 21 tomes published / 22 in Japan (ongoing)) by Viz

My number one favorite. I love this like a mother loves her child. (March became his little brother).

Summary (source wikipedia) : For as long as he can remember, Takashi Natsume has had the ability to see spirits, inheriting the power from his grandmother Reiko Natsume. This ability resulted in his having a lonely childhood because children his age considered him strange. He had also been passed from one relative to another. Upon her death, Reiko bequeathed to her grandson her Book of Friends, a book containing the names of spirits she had bullied into servitude.

Opinion :  My opinion will again only concern the animated series.
You follow Natsume’s life as a high school student, often disturb by the fact that he sees youkai. You follow his relations with them but also his relationship with his family and friends. He will make many meetings thanks to or because of the youkai. These encounters are often touching, melancholic but also funny or mysterious. All these encounters will lead him to grow as a person and teach him to see life, youkai and his surroundings differently. The universe is rich. Thanks to the youkai, we discover a part of Japanese folklore. And then Natsume … he’s the most human manga character I’ve seen. This boy gives you faith in humanity! In short, I love it and it’s so good that I do not know what else to say to you anymore. It’s an animated series I never want to see it finish, I slow down (March comes in like a lion have the same effect on me). Go see it because it deserves to be better known and recognized too. It’s a real gem.

 

That’s it, I hope I’ve managed to convince you to read or watch some of these works. Do not be afraid to get bored on the contrary, a lot of things happen and the various emotions portrayed in these series funny ones, cute ones, cruel ones, touching ones, distressing ones, melancholy ones or sad ones are ultimately those that we also feel in our life. This gives the genre « slice of life » all its appeal. And believe me, these titles but also others in the same style, will not leave you indifferent.

To conclude, do you have works in this genre that you have read or seen, if yes what are they? And obviously if you have seen or read one of those titles mentioned above, do not hesitate to share your opinion in the comments.

B.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s