Livres

Chasse Royale – Deuxième branche I de Jean-Philippe Jaworski

French version only

20576220

 

Je vais changer mes habitudes où je raconte ma vie, et vous dire d’ores et déjà que j’ai adoré.

Je vais vous parler aujourd’hui d’un roman d’un auteur qui, depuis que je l’ai découvert, est devenu l’un de mes préférés. Ce roman c’est Chasse Royale et l’auteur c’est Jean-Philippe Jaworski.

Jean-Philippe Jaworski est un auteur français, connu et reconnu dans le milieu des écritures de l’imaginaire et notamment en fantasy. Il a notamment gagné deux Prix Imaginales en 1999 et 2004, pour Gagner la guerre (roman que je vous conseille chaudement surtout si vous aimez les anti-héros) et Même pas mort, 1er tome de la saga Rois du Monde (que je vous conseille aussi évidemment). Et justement, Chasse Royale est le tome 2 de cette saga.  Celui-ci a été séparé en 3 parties, et c’est de la 1ère dont je vais vous parler.

(Attention, donnant mon avis sur le tome 2 d’une saga, il y a évidemment quelques spoilers du tome 1)

4ème de couverture :

Voici neuf ans que le haut roi Ambigat m’a admis à la cour du Gué d’Avara. Voici neuf ans que j’ai trouvé ma place parmi les héros bituriges.

Toutefois, quoiqu’il demeure redoutable, le souverain vieillit. Sa force vitale s’épuise et les royaumes de la Celtique déclinent. Nos troupeaux sont malades. Nos blés pourrissent sur pied. Les jeunes fils du souverain meurent… La disette et le mécontentement grondent au sein des tribus. Si les dieux se sont détournés du haut roi, que feront les chefs des nations clientes ? Certains ne rêvent-ils pas de renverser Ambigat, de s’emparer du pouvoir, de restaurer la prospérité ?

Et moi, Bellovèse ! Moi qu’Ambigat a jadis privé de son père et de son royaume ! Moi qu’Ambigat a naguère voué à la mort ! Moi qu’Ambigat a fini par admettre parmi les siens ! Quel parti épouserai-je ? Deviendrai-je un chasseur de roi? Ou serai-je le jeune roi traqué par la meute ?

Mon avis :

Bon comme je vous l’ai dit en préambule, j’ai adoré, je devrais même dire : J’AI ADORE!!! (remarquez l’enthousiasme).

Je ne sais pas comment Jean-Philippe Jaworski s’y prend,  mais c’est le 3ème roman que je lis de cet auteur et la même chose m’arrive à chaque fois. Un début où je dois me réapproprier son style et puis je plonge complètement. Après des lectures un peu décevantes ou qui m’ont laissées sur ma faim en ce début d’année, je retrouve enfin un roman qui me satisfait complètement autant sur l’histoire que sur l’écriture.
Dans ce tome, nous retrouvons Bellovèse, quelques années après la fin du tome 1 où il avait prêté allégeance à son oncle. Il est à présent un des héros du clan, un homme marié et père de deux filles. Le clan est dans une période difficile voire déclinante, et nous le retrouvons sur le chemin de retour d’une campagne, vers Autricon, où ils vont effectuer  les célébrations et les rites du début de l’été. Si vous avez lu le 1er tome, vous savez qu’en fait Bellovèse raconte à un ami son histoire, et du coup c’est cette histoire là qui est narrée, une histoire importante car c’est celle où il perd son frère Ségovèse. (Il l’annonce dans les 15 premières pages) et toute l’action se passe en quelques jours.
Le roman débute donc par cette annonce, la perte de son frère et les événements qui ont amené à ce destin. L’histoire commence doucement pour finalement monter crescendo. L’action se déroulant sur 1 ou 2 jours à peine, le dernier tiers du roman est à couper le souffle. Les situations s’enchainent de plus en plus rapidement. Bellovèse sentait que quelque chose ne tournait pas rond, et du coup nous aussi, mais on était aussi aveugle que lui. Et quand finalement la vérité éclate, on ne peut que subir les conséquences avec lui, et quelles conséquences! Les rapports de force bougent, de nouvelles alliances se créent, le passé revient sur le devant de la scène. On se demande qui tirent les ficelles…. Bellovèse est tiraillé entre deux  camps. A qui doit-il prêter allégeance?
Et puis il y a les morts et même si je ne savais plus qui était qui au départ, certaines m’ont beaucoup touchées.

En conclusion, j’ai complètement été emportée. Tout comme le 1er tome, là où Jaworski est très fort, est la manière dont il immisce les éléments de fantasy. Cela pourrait être juste un roman sur les celtes et les croyances, et donc ne pas entrer dans le genre, mais il arrive à donner sens et forme à ses croyances. La limite entre les rites, les cultes et la magie est finalement si mince  Ce mysticisme est tellement bien maîtrisé.


J’avais du lire le tome 1 il y a 4 ans, donc certains événements avaient complètement disparu de ma mémoire. Je pense que rajouter un mini résumé au début des tomes pour nous rappeler les grandes lignes serait le bienvenue, il y a tellement de personnages et de rapports de forces différents. Un listing des personnages avec leur clan et leur statut ne serait pas superflu non plus. Surtout que finalement ici, nous avons que la 1ère partie du tome 2 qui sera découpé en 3. La 2ème partie est sortie l’an dernier (2017) et la 3ème est n’est toujours pas annoncée. Du coup, même si cette première partie à une fin en elle -même, Bellovèse se retrouve dans une situation telle que je n’aimerais pas perdre tout ce que j’ai appris en attendant les différentes parties. J’étais dans un tel état à la fin du tome si vous saviez… si les 3 parties avaient été sous ma main, j’aurai tout englouti.

Bref, je ne peux que vous conseiller cette série et les oeuvres de Jaworski en général.
Je dis toujours que je dois aimer les personnages pour adorer un roman et que je ne suis pas fan des descriptions, mais lui, il arrive à me faire mentir. Pas que les personnages ne soient pas attachants (au contraire) mais ce n’est pas cet élément qui a été déterminant pour qu’il soit un coup de cœur.  C’est un tout : sa plume, l’ambiance, les actions et les personnages qui prennent forment.  Avec lui, les descriptions ne me gênent pas du tout, tant il maîtrise son récit. On est complètement plongé dans l’intrigue comme si on y était.  Il n’y a pas de fausses notes dans l’écriture qui auraient pu nous sortir de l’histoire,  il n’y pas de longueurs. C’est auteur écrit tellement bien.  Ma lecture a été ponctuée d’ une palette d’émotions et de questionnements qui me donne envie d’avoir la suite, là maintenant. Comment avais-je fait pour attendre 4 ans!?
Bref, cet auteur est génial, cette histoire est géniale. Lisez cette saga, lisez Jaworski, vous ne serez pas déçu.

 

Chasse Royale, deuxième branche I est disponible en poche depuis janvier 2018, sous le titre  de Chasse Royale, de Meute a Mort aux éditions Folio SF.

Si vous préférez le grand format, ce sera chez les Moutons électriques et vous aurez une partie de plus à vous mettre sous la dent avec, Chasse Royale, deuxième branche II, disponible depuis fin 2017.

B.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s