Films

Baby Driver

English version scroll down please

baby-driver-affiche

Pour sa sortie en DVD et Bluray le 29 novembre, j’ai décidé de vous parler de ce film d’Edgar Wright (Shaun of Dead, Hot Fuzz, Le dernier pub avant la fin du monde, Scott Pilgrim…) qui a été un des mes coups de coeur 2017.
Attention, braquages, courses poursuites et une bande son absolument géniale à l’horizon !

Synopsis:
Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu.

Je suis allée voir ce film un peu par hasard. On diffusait dans le magasin où je travaille la bande original du film que j’ai adoré de suite. Ensuite une collègue m’a proposé de venir voir le film avec elle, j’ai vu Jamie Foxx dans le casting, ni une ni deux j’ai dis oui (et oui je suis biaisée lol), je savais même pas de quoi le film parlait.

J’ai été conquise dès la scène d’introduction !
Ce film a pour particularité d’avoir une bande son quasi non stop, en raison de l’utilisation omniprésente de la musique du personnage principal pour couvrir ses acouphènes, mais surtout le rythme des scènes sont calées sur celui de la musique. C’est particulièrement impressionnant sur les scènes d’action. Cela donne une mise en scène originale.

Niveau casting, rien à dire, il est parfait !
Ce film a eu pour effet de me réconcilier avec Ansel Egerton (Nos étoiles contraires, saga Divergente), je l’avais détesté dans Divergente. Dans Baby Driver, on ne peut que s’attacher à lui. Il a un petit côté autiste avec ses problèmes relationnels et sa fixation sur l’omniprésence de la musique qui donnent parfois des scènes très drôles. Les moments avec son père adoptif sont touchantes, et nous montre une autre facette du personnage.
Je pense qu’il m’a fait aussi découvrir Lily James (Cendrillon, Orgueils et préjugés et Zombies, Downton Abbey…)  dans son meilleur rôle au cinéma.
Pour le dark side de la force on a le droit à un Kevin Spacey en baron du braquage organisé, le charismatique John Hamm (Mad Men) et Eiza Gonzalez en couple sulfureux et Jamie Foxx en bad guy aux pulsions meurtrières (un des meilleurs rôle de cet acteur, j’ai tellement détesté son personnage, c’était génial !) .

Si à priori ce film peut avoir des airs de Drive par son synopsis, il n’en est pas un sosie.
Avec des airs de Tarentino par sa bande son et sa violence décomplexée inattendue, de bonnes touches d’humour (la scène de la mixtape restera mythique pour moi), ce film est un Must to watch et ce malgré un scénario qui prend parfois quelques facilités (il y en a une à la fin que j’ai trouvé un peu trop grosse) et une romance un peu bâclée entre Baby et Deborah (dû à la vitesse du film qui empêche un peu d’approfondir la relation entre les personnages).
Je vous conseille fortement de le voir en vostfr, car le rythme a été fait pour être calé sur la vo, donc au doublage, ça perd un peu de sa magie.

Baby Driver est un des films les plus rythmés que j’ai pu voir avec une bande originale des plus variée, qui est dans mon top 10 des films 2017.

Bonus:
Les deux bandes annonces (la première présente plus l’histoire alors que la seconde le rythme du film) ainsi que les 6 premières minutes du film.
Je trouve les BA un peu spoiler donc je vous conseillerai la 3ème vidéo (même si Jamie est pas dedans).

 

Nadahala



baby-driver-affiche

For its release on DVD and Bluray on November 29th in France, I decided to talk about this film of Edgar Wright (Shaun of Dead, Hot Fuzz, The World’s End, Scott Pilgrim …) who has been one of my favorite movies of 2017.
Beware, robberies, chases and an absolutely awesome soundtrack are coming !

 

Synopsis:
A talented, young getaway driver (Ansel Elgort) relies on the beat of his personal soundtrack to be the best in the game. But after being coerced into working for a crime boss (Kevin Spacey), he must face the music when a doomed heist threatens his life, love and freedom.

I went to see this film by good luck. In the store where I work, we broadcasted the original soundtrack of the movie and I loved it right away. Then a colleague offered me to watch it with her, I saw Jamie Foxx on the cast, I did not think twice I said yes (and yes, I’m biased lol), I did not even know what the movie was talking about.

I was conquered from the introduction scene !
This film has the particularity of having an almost non-stop soundtrack, due to the ubiquitous use of the music of the main character to cover his tinnitus, but especially the rhythm of the scenes is synchronised to the music. This is particularly impressive on the action scenes. This gives an original directing.

About the cast , nothing to say, it’s perfect!
This film made me reconciled with Ansel Egerton (The Fault in Our Stars, Divergent saga), I hated him in Divergent so much. In Baby Driver, we only can become attached to him. He has a little autistic side with his relationship problems and his fixation on the omnipresence of music that give us sometimes some very funny scenes. The moments with his adoptive father are touching, and shows us another side of the character.
I think this movie also made me discover Lily James (Cinderella, Pride and Prejudice and Zombies, Downton Abbey …) in her best role in the cinema.
On the Dark side we have a Kevin Spacey as a baron of the organized robbery, the charismatic John Hamm (Mad Men) and Eiza Gonzalez as a scandalous couple and Jamie Foxx as the bad guy with murderous impulses (one of the best role of this actor, I hated his character so much, it was so great!).

If this film can look like Drive by its synopsis, it is not a double.
With a appearence of Tarentino movies by his soundtrack and unexpected uninhibited violence, good touches of humor (the scene of the mixtape will always be legendary for me), this film is a Must to watch and this, despite a storyline which sometimes takes some facilities (there is one at the end that I found a little too big) and a little botched romance between Baby and Deborah (due to the speed of the film that prevents to get deeper the relationship between the characters).

Baby Driver is one of the most rhythmic movies I’ve ever seen with the most diversified original soundtrack, which is in my top 10 movies 2017.

Bonus:
The two trailers (the first one presents more the storyline while the second one the rhythm of the movie) as well the first 6 minutes of the film.
I find the trailer a little bit spoiler so I will advise the 3rd video (even if Jamie is not in).

 

Nadahala

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s