Lieux touristiques

Nuit au Pic du Midi

French only, sorry

FB_IMG_1506784872516

Qui n’a jamais rêvé de passer une nuit à observer des étoiles? Le Pic du Midi vous permet de le faire dans un cadre exceptionnel!

Nous (mon meilleur pote et moi) avons décidé de nous y rendre en voiture, on a profité du beau temps pour apprécier la vue depuis le col du Tourmalet.

20170929_152908

FB_IMG_1506784840964

 

Arrivés à la station de téléphérique de La Mongie, on vous délivre votre sésame pour la nuit.

La montée est assez rapide, et les départs sont en moyenne toutes les 10 à 15 min pour le sommet.

Perso, je suis une petite nature, ça n’a pas été le kiff pour moi, c’est pas mal impressionnant [Vidéo]

Il est conseillé d’arriver vers 15h. Quelques petits conseils vous sont donnés en ce qu’il concerne l’altitude (on est quand même à 3000m, l’oxygène est plus rare, ça peut être perturbant pour votre corps, genre nausées et maux de tête, au début du séjour), puis on vous montre le chemin parmi le labyrinthe de couloirs que l’observatoire détient, jusqu’à votre chambre. Pour finir, on vous donne rendez vous à 17h30 pour le pot de bienvenue.

Tout au long de cette soirée/nuit/matinée, vous serez accompagnés par 1 ou 2 animateurs. Pour notre part, Joachim et Christophe étaient vraiment adorables, à l’écoute, pas avares de détails, et très pédagogues.

22089818_1690039401009315_4178908092843703608_n

 

Il est important de comprendre que vous êtes à la merci de la météo. Vous réservez votre séjour des semaines à l’avance, il est impossible de savoir le temps qu’il fera au sommet. Vous pouvez jouer de malchance comme avoir une nuit féerique.

 

Peu de temps après notre arrivée, les nuages se sont levés et nous ont donc empêché d’assister au couché de soleil, qui doit être sensationnel de là-haut. Ceci dit, il ne faut pas perdre espoir, ça peut se découvrir à tout moment, le temps change tellement rapidement… A la grande surprise de nos animateurs, ce fût notre cas cette nuit là.

Après un repas gastronomique des plus délicieux et un verre de vin qui vous met K.O en deux gorgées, 1 verre à cette altitude en vaut apparemment 3 en plaine, (lors du pot de bienvenue, le chef vous demandera si vous avez un régime spécifique ou des allergies), 

nous avons pu profité des astres qui s’offraient à nous (d’autres ont préféré aller au planétarium avant de sortir… ce ne fût pas notre cas). Entre l’observation de la Lune, celles de nébuleuses planétaires, de la galaxie Andromède, d’amas d’étoiles, d’étoiles doubles, d’étoiles quadruples, de Saturne, et des tonnes d’informations dont Joachim nous a fait part sur la conquête de l’espace, passée et actuelle, les découvertes, les diverses recherches,  l’explication de phénomènes connus ou méconnus (comme celui des Farfadets, des éclairs dirigés vers l’espace), nous nous sommes pas ennuyés un seul instant!

FB_IMG_1506784888105

(cette photo a été prise à travers la lunette du télescope avec un smartphone)

C’était une nuit splendide et magique. C’est fascinant de découvrir tout ça par le biais de personnes passionnées.

J’aurais aimé avoir le courage d’attendre que la lune se soit couchée pour observer la voie lactée de façon plus intense… sauf que cette coquine se couchait à 2h du matin et que rien ne nous garantissait que les nuages resteraient à l’écart pendant autant de temps…

20170930_075934

7h, le réveil. Nous croisons les doigts pour pouvoir assister au lever de soleil de 7h54… le vœu fût exaucé. Comme fait exprès nous étions situé entre deux masses nuageuses. Les changements de couleurs sont absolument magnifiques, bien que j’ai assisté à pas mal de levers de soleil avec mon travail, celui-ci avait une saveur particulière pour moi.

20170930_081717.jpg

Hop Hop Hop, pas le temps de traîner, il reste une heure pour profiter du petit dej’ à volonté.

9h, on libère les chambres, et dernières visites prévues : celle du télescope Lyot (grand de 2,03m) et celle du coronographe (appareil à l’étude de la couronne solaire)

10h30, il est l’heure de dire au revoir à vos animateurs. Mais vous pouvez rester jusqu’à la dernière descente du téléphérique à 17h.

Pendant nos dernières visites, les nuages avaient repris place dans le ciel, et la pluie s’y était mêlée, on a donc décidé de se rentrer…

20170930_120803.jpg

Le retour se fît à l’aveugle…

Je sais que j’y retournerai, de préférence en hiver pour découvrir ce paysage totalement enneigé, et avec une lune totalement absente de préférence hahaha.

 

Pour les réservations, ça se fait sur le site du Pic du Midi [ >>> ICI <<< ]

 

Yukiko, des étoiles plein les yeux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s