Loisirs

Les Imaginales

English version, scroll down please.

dsc04408

Aujourd’hui, l’article va porter sur un festival que j’affectionne particulièrement et que je ne rate plus depuis 4 ans : les Imaginales.

Présentation

Les Imaginales est un « salon du livre »  des littératures de l’imaginaire.  Il a été créé en 2002 et il se déroule chaque année, généralement lors du week-end de la fête des mères (fin mai) à Epinal. Il dure 4 jours et accueille des auteurs majoritairement francophones et aussi quelques auteurs internationaux (Brent Weeks, Robin Hobb, Gail Carriger, Christopher Priest, Kim Newman, Mike Carey…).  Il est entièrement gratuit.

Organisation

Le festival se déroule en plein cœur de la ville d’Epinal.  Le parc où il tient place, est complètement aménagé pour accueillir les festivaliers.  Mais pas seulement, la ville entière participe à cet événement avec des expositions, des activités (murder party, chasse au trésor) qui sont organisés dans toute la ville au cours de ces 4 jours.  Un vrai sentiment de fête s’installe.

Mais le cœur même du festival se situe au parc qui regroupe trois espaces où  se tiennent les tables rondes. D’autres espaces sont réservés à des expositions ou à des activités telles que des jeux, ( jeux de rôles,  jeux de société).  Enfin le lieu (ultime) est la fameuse Bulle du livre.  Cet endroit est au lecteur ce qu’est la pomme à  Eve.  C’est un chapiteau sous lequel, tous les auteurs invités ont leur place attitrée autour d’une grande table ronde et bien-sûr avec leurs romans respectifs que vous pouvez acheter sur place. S’y trouvent également, des éditeurs qui vendent les romans de leur catalogue, des associations liées au genre de l’imaginaire, un bar, une boutique avec des goodies du festival et pleins d’autres choses encore.

Avis

Comme je vous l’ai dit, je ne rate plus cet événement depuis que j’y suis allée la première fois il y a 4 ans. Il faut dire que ce festival sait vous accueillir et vous divertir. Sa plus grande qualité pour moi, et qui est aussi l’un de leur principal objectif, est la proximité entre les lecteurs et les auteurs. Tout est fait pour cela. La Bulle du livre en est le symbole. Quand les auteurs ne sont pas en table ronde, ils sont à la bulle du livre pour faire des dédicaces.  Ce n’est pas comme dans d’autres salons où les auteurs sont présents à une heure précise. Là, il suffit d’aller faire un tour à la Bulle, voir si l’auteur est présent et sinon repasser plus tard. Parfois, certains laissent même des messages à leur place pour informer de leur présence/absence.  C’est un des festivals qui m’a permis de passer outre ma timidité lors d’une dédicace et de ne pas hésiter à poser des questions. Souvent, un vrai dialogue s’installe surtout quand les auteurs se rappellent de vous, suite à votre venue les années précédentes.

Un autre point qui nourrit cette proximité est l’organisation de petit-déjeuner et de déjeuner avec certains des auteurs présents.  Lors de ma première édition, cela m’avait énormément surprise et enchantée. Au cours de ces quatre années, j’ai pu partager un repas avec Olivier Peru, Marika Gallman, Victor Dixen, Stefan Platteau, Joe Abercrombie et surtout Robin Hobb ! Ces rencontres ont été exceptionnelles. Le plus souvent ce ne sont pas que des repas de questions/réponses. Il arrive qu’un vrai échange se passe où la discussion ne tourne pas que sur le travail de l’auteur sur ses romans, mais aussi sur son parcours, sur ce qu’il se passe dans le monde, voire du plat du jour qui est vraiment très bon… Bref c’est vraiment une activité à faire et je pense qu’il ne faut pas hésiter à y aller même si c’est un auteur qu’on connaît peu et ou que l’on n’a pas encore lu.

Ensuite, il y a les tables rondes. Tous les jours de 10h à 18h, sur les trois espaces dédiées, des conférences/tables rondes ont lieu.  Il y a en a pour tous les goûts même si elles sont plus centrées sur la fantasy. Mais vous avez également des thèmes sur d’autres genres comme la Science-Fiction, le steampunk, la fantasy urbaine, sur le monde de l’édition, sur le travail des traducteurs, sur une maison d’édition ou encore sur un auteur en particulier (souvent le coup de cœur du festival, ou les auteurs internationaux).  Elles permettent de découvrir des auteurs que vous ne connaissiez pas forcément,  mais aussi des univers qui ne vous étaient pas familiers. Cela vous pousse donc à élargir votre horizon de lecture… et à aller à la Bulle acheter de nouveaux romans. Croyez-moi chaque année, cela m’arrive. Toutefois grâce à cela, j’ai appris à connaître et apprécier beaucoup d’auteurs francophones. Au début en fantasy, je lisais essentiellement des auteurs anglophones mais cela s’est équilibré voire inversé au cours de ces dernières années. Ce festival y participe grandement.

Enfin, il y a les activités annexes. Comme je vous le disais tout Epinal est à l’heure des Imaginales. Le festival étant gratuit, vous pouvez aller et venir comme vous le souhaitez. Parmi les activités à ne pas rater, il y a la Murder Party.  C’est un jeu en grandeur nature où vous devez résoudre une énigme. Vous êtes dans une équipe d’une dizaine de personne et pendant un peu plus d’heure, vous interroger divers témoins/suspects. A la fin vous devez répondre à la question qui vous a été posée au début afin de résoudre le mystère. Elle se déroule à la Bibliothèque municipale de la ville et c’est toujours un super moment.  Vous avez également des chasses aux trésors et des expositions proposés dans divers musées de la ville.

Pour finir Epinal, particulièrement son centre,  est un lieu agréable pour se promener et se restaurer. Certains restaurants sont des passages obligés quand vous passez en ville (et si vous faites des rencontres avec les auteurs souvent les meilleurs sont choisis). Je vous conseille également de visiter le château en ruine où vous avez une belle vue sur toute la ville.

J’ai présenté ce festival au début comme un « salon du livre » mais c’est beaucoup plus que ça. Et cela n’a finalement rien à voir celui de Paris, Porte de Versailles. Ce festival met en avant les littératures de l’imaginaire avec une dominante sur la fantasy. Si vous êtes amateurs de ce genre, c’est un événement fait pour vous.  Je trouve qu’il permet vraiment aux lecteurs de faire de vraies rencontres avec les auteurs, leurs romans mais aussi avec ces littératures de l’imaginaire tellement diverses et variées.  C’est un festival convivial et c’est toujours un plaisir de s’y retrouver.

Foncez-y. L’an prochain, il se déroulera du 21 au 25 mai.

Photos

B.



dsc04408

Today’s article will focus on a festival I love very much and I did not miss in the last 4 years : « Les Imaginales »

Presentation

The Imaginales is a « book festival » of fantasy litteratures. It was created in 2002 and is held every year, usually during the weekend of the Mother’s Day (end of May) in Epinal. It lasts four days, hosts mostly French but also international authors (Brent Weeks, Robin Hobb, Gail Carriger, Christopher Priest, Kim Newman, Mike Carey…). It is completely free.

Organisation

The festival takes place in the heart of Epinal. The park where it takes place is fully equipped for the festival. But there is more because the whole town participates in this event too with exhibits, activities like murder party or treasure hunt. All of these are held throughout the city during these 4 days. You can feel a real festive atmosphere in the town.

But the heart of the festival is in the park. It includes three areas where you have the roundtables. Other spaces are reserved for exhibitions or activities such as games (role play, board games). Finally the ultimate location is the famous “Bulle du livre”. This place is for the reader what the apple is for Eve. It’s a tent under which, all authors who have been invited, have their assigned spaces around a large round table and of course with their respective novels. Novels that you can purchase on site. There are also publishers who are selling novels coming from their catalog, associations, a bar, a shop with goodies of the festival and many other things.

Opinion

As I said, I  have not missed this event since I went there for the first time 4 years ago. It must be said that this festival know how to welcome and entertain you. The best part for me, that is also one of their main objective, is the proximity between readers and authors. Everything is done for it. The “Bulle du livre” is its symbol. When the authors are not in conference, they are at the “Bulle du livre” to make signings. It’s not like other festival where the writers are present at a specific time. There, you have to just go to see if the author is present and if not come back later. Sometimes, you see authors leaving messages at their place to inform you of their presence / absence. It‘s a festival that allowed me to override my shyness during a signing and to not hesitate to ask questions. Often a real dialogue takes place, especially when the authors remembered you because you came in the past years.

Another point on the proximity is the organization of breakfast and lunch with some of the authors. In my first edition, it was a huge surprise to me and I was enchanted by it. During those four years, I was able to share a meal with Olivier Peru, Marika Gallman, Victor Dixen, Stefan Platteau, Joe Abercrombie and Robin Hobb! These meetings were exceptional. Most often they are not just meals where you have just the usual questions / answers. Sometimes a real dialogue happens where the discussion does not just turn around the authors’ work on their novels, but also on their path to become a writer, on what happens in the World or on the really good dish you are eating on that day… So it’s really an activity that you have to do. I think you should not hesitate to have one even if it’s an author you know a little, or you have not read yet.

Then there are the round tables. Every day from 10 am to 6 pm conferences / roundtables take place at the three dedicated spaces. There’s something for everyone even if they are more focused on fantasy. But you also have subjects on other genres, like science-fiction, steampunk, urban fantasy, on the publishing’s world, on the translators’ work, on publishing houses or on a particular writer (often the festival’s favorite of the year, or the International ones). The roundtables participate in the discovering of authors that you did not necessarily know but also in universe that you were not familiar with. All of this push you to expand your readings‘ horizon… and go to the “Bulle” to buy new novels. Believe me every year this happens to me. But thanks to that, I started to know and to appreciate many French authors. At first in fantasy, I read mostly English/American writers but now it’s balanced. I can even say that it has reversed in the recent years. The festival greatly participates to that.

Finally, there are the side activities. As I said all the town is about the festival. It’s free so you can come and go as you wish. Among the activities not to be missed, there is the Murder Party. This is a game in full scale where you have to solve a mystery. You’re in a team of ten people, and during more than one hour, you question various witnesses / suspects. At the end, you have to answer the question which was put to you at the beginning to solve the mystery. It takes place at the Municipal Library of the town and it’s always a great time. You also have scavenger hunts and exhibitions in various museums of the city.

In the end Epinal. It is a pleasant place to wander around and to eat. There are restaurants not to be missed when you are in the town (and if you participate in a lunch/breakfast meetings with authors the best ones are often chosen). I also advise you to visit the ruined castle where you have a beautiful view over the city.

This festival has finally nothing to do with the one at Porte de Versailles in Paris. This one highlights the fantasy’s litterature. If you are fans of this genre, it’s an event for you. It really allows the readers to truly meet the authors, their novels but also this literature which is so diverse and varied. It is a friendly festival and it’s always a pleasure to go there.

Go for it. Next year it will take place from 21 to 25 May.

Photos

B.

1 réflexion au sujet de “Les Imaginales”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s