Loisirs

Harry Potter et l’enfant maudit à Londres

Only french version, sorry

20160714_223408

Je vous le promet, cet article sera sans spoil!

Quand en Octobre 2015, l’annonce fût faite que la suite de Harry Potter sera produite sur les planches londoniennes, moi et mes acolytes avons décidé d’y aller. Je vous passerai les détails de la réservation en ligne, qui fût d’un stress incroyable mais surtout d’un bordel sans nom (utiliser la carte de l’une, mais l’adresse de l’autre, avec le compte en ligne d’une autre…), mais notre sésame était booké! Le 14 et le 15 juillet 2016, nous allions voir cette histoire inédite d’Harry Potter, le fameux « tome 8 ».

Ainsi comme tout le monde, nous avons suivi les annonces du cast, les petites infos qui faisaient lentement mais sûrement monter l’envie et l’impatience mais surtout l’annonce de la publication du livre « Harry Potter et l’enfant maudit » pour le 31 juillet 2016.

Enfin, les premières représentions ont commencé. Ce fût terminé de traîner sur le #HarryPotterAndTheCursedChild , la peur de se faire spoiler était trop grande. J’avais même peur de chercher combien de temps durait la pièce, de peur de lire LA phrase qui fasse tout basculer (d’ailleurs, la pre20160714_172216mière dure 2h50 inclus les 20min d’entracte, et la seconde 2h30 inclus les 20min d’entracte).

 

Bien sûr, vous imaginez bien que la pièce étant en anglais, nous avions une « légère » appréhension sur notre capacité à tout comprendre, certaines de nous avaient même penser à réviser leur vocabulaire anglais pour le coup.

Et nous y voilà. Après de longs mois d’attente, on y était.

 

Je ne savais pas à quoi m’attendre, mais certainement pas à ça. On rentre dans la partie épineuse où je dois choisir mes mots pour éviter de vous spoiler.

Je pourrais simplement vous dire que c’était magique. Ça l’était, vraiment. J’ai été bluffée dés les premières minutes, tout comme la salle entière. Après des années loin de ce monde, nous y étions à nouveau, en plein cœur. Entre les décors simplistes et ingénieux, les costumes (ok, je veux une cape), la mise en scène (no spoil, j’ai dit) et ces incroyables acteurs, on était de retour, on était là, 19 ans plus tard.

J’ai envie de vous parler du jeux des acteurs, mais j’ai tellement peur d’avoir le mot de trop. Jamie Parker fait un Harry parfait (d’ailleurs, y’a une sacrée ressemblance avec l’acteur qui joue James Potter dans les films), un Harry entier, un Harry buté et têtu, notre Harry des bouquins en somme. Noma Dumezweni, qui est absolument bluffante en Hermione, a une telle présence sur scène, c’était un vraie plaisir de découvrir une telle actrice (et pour ceux qui ont encore des doutes sur le fait que ce soit une Hermione noire… n’en ayez pas). Paul Thorney, qui nous rend un Ron comme on l’aime, ce gars gauche dont son amour pour Hermione transcende le temps et l’espace x), était une petite bulle d’oxygène bienvenue par moment.

Je ne vous parle pas des autres acteurs, surtout de deux acteurs en particulier qui sont au centre de l’Histoire, mais rien qu’en donnant les noms de leur personnage, ça serait vous gâcher quelque chose.

L’Histoire… je ne peux rien dire dessus. Je suis persuadée que certains n’aimeront pas (et je ne les comprendrai pas), mais moi, j’ai adoré. Je suis et je resterai une inconditionnelle fan de cet univers. Pour moi, c’est un cadeau béni que JKR ait décidé de créer cette histoire. De l’humour, de l’intrigue, de l’amour, de l’amitié, des rebondissements, tout pour me plaire en gros!

Bien sûr, je me rends compte de cette chance inouïe que nous avons eu, de pouvoir assister à la représentation avant la publication du script le 31 juillet 2016. Tout était nouveau pour nous, pour la salle entière, nous vivions l’Histoire, nous étions éblouies, choquées, amusées, mais surtout nous ne savions absolument pas comment et où nous irions.

A partir du 1er Août, ça sera différent, le public saura déjà l’Histoire, la manière d’aborder la pièce sera totalement différente. Est-ce que ce côté magique perdurera? Ce qui est sûr, c’est que j’adorerai assister de nouveau à une représentation 🙂

Yukiko, Potterhead dans son âme

IMG_20160715_235218

 

Petit mot de Nadahala:
Tout à fait d’accord avec Yukiko ! Cette pièce est une petite merveille qui vous permet de replonger dans le monde de JKR mais surtout de le redécouvrir grâce à un nouveau format.
La réputation de la mise en scène des pièces londonienne n’est pas volée ! C’est impressionnant l’imagination et la technique dont ils font preuve, ce qui vous donne l’impression de vraiment vivre ce qui se passe sur scène.
Le casting est aussi exceptionnel car chacun est vraiment fidèle au personnage qu’il joue. Vous ne vous posez jamais la question de « qui est qui », si le personnage est déjà présent dans l’un des volumes précédents vous le  reconnaîtrez immédiatement 🙂
(J’ai eu un gros coup de cœur pour l’un des personnages qui mène l’histoire ! Il m’a fait rire, pleurer, et beaucoup émue ! J’espère qu’il aura une grande carrière et que j’aurais l’occasion un jour de le revoir sur scène.)

Je suis vraiment heureuse d’avoir pu voir la pièce avant la sortie du script car on a vraiment vécu l’histoire ! Il y a eu une scène où l’on apprend quelque chose qui nous a surpris et toute la salle a fait « noooooo! » au même moment sous le choc. Tout le monde était en prise avec ce qui se passait sur scène et vivait les aventures comme si c’était les siennes.

Pour ceux qui auront l’occasion d’aller à Londres et surtout d’avoir des places, allez-y ! Sans hésitation ! Surtout si vous êtes des Potterhead comme nous ! 🙂
Cette production mérite d’être vue !
En tout cas moi, j’y retournerai bien la voir en 2017 🙂

Nadahala, Potterhead and proud

 

#KeepTheSecrets

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s