Livres

Les trois mousquetaires – Alexandre Dumas

English version, scroll down please

r_2047

Aux trois gentilshommes mousquetaires Athos, Porthos et Aramis, toujours prêts à en découdre avec les gardes du Cardinal de Richelieu, s’associe le jeune gascon D’Artagnan fraîchement débarqué de sa province avec pour ambition de servir le roi Louis XIII.
Engagé dans le corps des mousquetaires, D’Artagnan s’éprend de l’angélique Constance Bonacieux.
En lutte contre la duplicité et l’intrigue politique, les quatre compagnons trouveront en face d’eux une jeune anglaise démoniaque et très belle, Milady, la redoutable espionne du Cardinal.

C’est une oeuvre dont on ne compte plus le nombre incroyable d’adaptations télévisées, théâtrales, animées, graphiques. Tout le monde a entendu parler des trois mousquetaires, Porthos, Athos et Aramis , mais surtout du légendaire D’Artagnan! Sans parler de leur devise : Un pour tous et tous pour un!

2338465371_1

Bref, ils font partie de notre décor culturel et je me suis enfin décidée à le lire, au lieu de rester sur mes vagues souvenirs que Albert, le 5ème mousquetaire m’avait inculqué lors de mes plus tendres années…

Honnêtement, je suis tombée sous le charme de ce roman de capes et d’épées. J’étais loin de me douter que je lirais une telle intrigue liant amitié, amour et politique. On se laisse happer par le récit, détestant le Cardinal, s’attendrissant devant cet amour « inconditionnel » porté à Mme Bonacieux, s’amusant de l’amitié infaillible des ces quatre hommes,  s’horrifiant du comportement, de l’esprit et de la nature de Milady, s’émerveillant de ces valets (Planchet, Mousqueton, Grimaud et Bazin) plus loyaux les uns que les autres malgré quelques rudesses de la part de leurs maîtres, compatissant pour les femmes qui croisent la route de nos héros, mais surtout, tremblant à la lecture des dangers que nos chevaliers affrontent et surmontent toujours avec plus de brios et plus d’insolence.

Dartagnan-musketeers

Je pourrais vous en écrire des paragraphes dessus, vous parler de l’arrivée de D’Artagnan à Paris, de l’histoire des ferrets de la Reine, du conflit entre le Roi et le Cardinal, du siège de La Rochelle ou bien de l’intrigue qui entoure Milady… mais je vous dirais simplement : lancez vous. Le style de Dumas n’a pas vieilli, c’est fluide, l’humour est toujours d’actualité et le suspense vous sera insoutenable!

Yukiko, sous le charme de son gascon de mousquetaire



The_Three_Musketeers

To the three gentlemen musketeers Athos, Porthos and Aramis, always ready to fight to the finish with the guards of the Cardinal Richelieu, goes into partnership the young gascon D’Artagnan, freshly arrived from his province, with the ambition to serve the king Louis XIII.

Volunteer in the musketeers of the guard, D’Artagnan falls in love with the angelic Constance Bonacieux. In struggle against the duplicity and the politic plot, the four companions will find against them, a young english woman, diabolical and very beautiful, Milady, the redoutable spy of the Cardinal.

It’s a novel that we don’t count the impressive number of adaptations into films, on stage, into cartoons, or into comics. Everyone heard about these three musketeers, Porthos, Athos and Aramis, but in particular about the legendary D’Artagnan! Without speaking about their motto : One for all and all for one!

2338465371_1

So, they are a part of our cultural decor and I finally decided to read it, instead of staying on my unclear memories that Albert the Fifth musketeer teached me when i was young and pure…

Honestly, I fell in love with this swashbuckling adventure story. I was far away to think that I will read  such a plot binding friendship, love and politic. We let the story catch us, hating the Cardinal, touching with this « inconditional » love for Miss Bonacieux, amusing about this infaillible friendship between this four men, horrifying about the behaviour, the mind and the nature of Milady, marvelling about these servants (Planchet, Mousqueton, Grimaud and Bazin) more loyal than one to another even if their masters were sometimes rude with them, commiserating with the ladies who crossed the path of our heros, but in particular, trembling at the read of dangers that our knights face and overcome, always with more brio and insolence.

Dartagnan-musketeers

I can write a lot on it, speaking about the arrival of D’Artagnan in Paris, about the story of the diamond studs from the Queen, about the conflict between the King and the Cardinal, about the Siege of La Rochelle, or about the plot around Milady… but I just tell you : GO! The style of Dumas didn’t age, it’s flowing, the humor is still okay and the suspense will kill you!

Yukiko, in love with her gascon of musketeer

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s