Voyages

Roadtrip breton : Concarneau et le château de Keriolet [4/6]

French version only, sorry

IMG_20150720_111921

Concarneau, ville close magnifique, même sous la pluie… et grosse surprise avec le Château de Keriolet ❤ … J’espère que j’ai piqué votre curiosité 🙂

Si vous vous souvenez bien, nous quittions Quimper sous la pluie… pour mieux arriver à Concarneau sous des trombes d’eau! Ça ne présageait rien de bon pour le lendemain :/ (mais on garde le sourire hehehe)

IMG_20150720_112102

Bien qu’il pleuvait (moins que la veille, je dois l’accorder), nous avons quand même pu profiter de la visite. Cette fois-ci, on sent vraiment que c’est une ville touristique. Comment? me demanderiez-vous. Et je vous répondrez simplement : parce que les parkings sont payants! Quoi qu’on s’emballe pas non plus, hein! (rien de comparable aux villes des côtes sud!)

Bref, lundi matin, c’est le marché, donc un peu le bordel pour s’y retrouver quand on débarque dans une ville. Cependant on ne pouvait qu’être heureuses d’être des « lève-tôt », ça nous a permis de garer la voiture juste à côté de l’office du tourisme et de la ville close….

20150720_092200

Aaaaaah, la ville close! C’était le pourquoi de notre arrêt dans cette ville. Mais honnêtement, si je vous la recommande vivement, ça sera plus pour le Château de Keriolet que pour les remparts de la veille ville…

20150720_093522 20150720_131700

Je ne vais pas être médisante, c’est franchement très beau et déconcertant de faire le tour sur les murs de la ville close. Je pense que ce qu’il nous a manqué, c’est une visite guidée bourrée d’anecdotes. On ne vit pas les mêmes choses quand on doit se débrouiller par nous même.

On a appris quelques trucs sur l’évolution de cette ville atypique au cours des périodes de guerres et de paix qui ont permis, entre autre, de développer le commerce de la pêche. J’aurais adoré en apprendre plus dessus.

Puisqu’il pleuvait toujours, on a décidé de faire le truc de touriste de base : le petit train. Et bien, on m’y reprendra pas à deux fois! … même si ça m’a encore plus mis l’eau à la bouche pour découvrir l’histoire récente de cette ville, avec le développement rapide de la pêche à la sardine, les conserveries, les différents artistes qui y ont séjourné, les plages…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je dois dire, que cette matinée fut légèrement décevante, sans pourtant l’imputer à la ville en elle-même. C’est simplement de notre faute et de la pluie (oui! blâmons le mauvais temps!)

Sans grand enthousiasme, nous nous dirigeons vers le Château de Keriolet... où l’émerveillement fût au rendez vous!

Outre l’architecture singulière de ce château, c’est surtout son histoire si particulière qui le rend si attractif. Je vous le dis de suite, je ne vais pas tout vous raconter. Ce n’est pas par fainéantise, mais simplement pour vous garder une part de mystère, qui j’espère, vous poussera à aller le visiter 🙂

20150720_134149 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il était une fois, à la fin du 19 ème siècle, une princesse russe nommée Zenaïde Youssoupoff qui tomba éperdument amoureuse d’un roturier parisien. Afin de pouvoir l’épouser dans l’honneur, elle lui acheta différents titres, faisant de lui le Comte ou Marquis de je sais plus quoi (ma mémoire vous bouche un coin, hein!). Bref, elle lui offrit ce château qu’elle fît construire sur/autour d’un ancien manoir… construction qui durera 20 ans.  C’est pour cela que vous retrouverez du gothique flamboyant côtoyant un pont levis ou bien un donjon… ils ont fait ce qu’ils jugeaient esthétique à leurs yeux!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A l’intérieur, c’est la même chose. Suivant les pièces où on se trouve, le style et le thème de la pièce seront différents! (dans lesquelles vous retrouverez différentes expositions sur la vie de la princesse Zenaïde et de son couple) Vous trouverez dans la salle de bal, une énorme cheminée sur laquelle est gravé l’arbre généalogique de Charles, le mari… qui remonte jusqu’aux Rois de France… ouais rien que ça! Sale menteur!

20150720_142723

Bien sûr, il y a des dizaines de choses à dire sur l’architecture et les mensonges qu’elle renferme, mais je me tais… pour mieux vous parler du destin sombre de ce bâtiment…

Charles meurt, Zenaïde le suit quelques années plus tard. Elle fait don des terres et du château au département du Finistère, sous conditions que tout reste en état. Un musée breton y sera installé et donc ouvert au public. Au milieu du 20 ème siècle, un certain prince russe, Felix Youssoupoff, se fait connaître, et réclame le château. Après de nombreuses procédures, il obtient gain de cause (Felix est connu pour son rôle dans l’assassinat de Raspoutine…)... cependant, il commencera vite à vendre petit à petit les collections, œuvres, terres… Puis le château sera vendu, et revendu, et abandonné pendant 20 ans où il sera pillé par les voleurs… seule la faïence de la cuisine résistera à ce dépouillage.

20150720_145200

Il a finalement été racheté, et la visite guidée payante permet de contribuer à la restauration de ce château à l’histoire rocambolesque.

Je n’ai fait que gratter le dessus de l’histoire. Allez-y. Vous tomberez aussi sous le charme. Croix de bois, croix de fer…

IMG_20150720_134304

Yukiko, qui se retient vraiment de vous en dire plus ~(°x°)~

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s