Livres

L’appel de l’ange de Guillaume MUSSO

English version, scroll down please

PhotoGrid_1432758945307

 

New York. Aéroport Kennedy.

Un homme et une femme se télescopent. En ramassant leurs affaires, Madeline et Jonathan échangent leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco.

Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais… 

Lorsque j’ai lu ce livre, je ne connaissais pas Musso… j’en avais vaguement entendu parler sans m’en intéresser. Puis, je suis partie en Guadeloupe en 2011. Il me fallait bien 2 ou 3 bouquins pour m’occuper le temps du trajet en train, puis de RER et enfin de l’avion… Innocemment, et sans grande conviction, j’ai donc acheté L’appel de l’ange dans un Relay… Et je n’avais pas encore quitté le sol de la métropole, que je l’avais déjà dévoré… c’est ainsi qu’a commencé ma Mussoïte aiguë (vous comprenez bien, j’ai fini par m’engloutir toutes ses œuvres!)

 

Bref, revenons à ce qui vous intéresse ici : L’appel de l’ange. Naïvement, je m’attendais en lisant la 4ème de couverture, à une histoire d’amour inter-continentale sans grand rebondissement, mais qui me ferait agréablement passer le temps et qui me permettrait de rêvasser à un hypothétique prince charmant…

Autant vous dire de suite : Je me suis plantée sur toute la ligne!

On se retrouve embarqué dans une intrigue de dingue sans le vouloir, jonglant entre San Francisco, Paris et New York. Plus on découvre des éléments avec/sur les personnages principaux (surtout avec Jonathan), plus on se laisse aspirer par l’action. Plus on en sait, plus le mystère s’épaissit (et le nombre de pages s’amenuise tellement, qu’on finit par se demander comment il va réussir à conclure tout ça!).

Jamais je n’aurais pensé lire une telle histoire, et c’est vraiment un coup de cœur. Je me suis laissée prendre entièrement, j’ai vécu l’histoire, tentant de comprendre comment telle chose avait pu se produire ou bien en essayant d’anticiper le prochain développement que Musso prévoyait…. pas besoin de vous dire que je ne suis jamais tombée juste 😦

J’aimerais tellement entrer dans les détails, mais je ne veux vraiment pas vous spoiler. Lisez le. L’écriture de Musso est simple, fluide et abordable pour tout le monde.

Je suis sûre que vous vous laisserez transporter dans ce monde d’énigme sans vous en rendre compte!

 

Yukiko, qui va se replonger dans cette histoire stupéfiante…




PhotoGrid_1432758945307

 The angel’s call – Guillaume Musso

New York. JFK airport.

A man and a woman crashed into each other. Picking up their things, Madeline and Jonathan swaped their smartphone. When they discovered their mistake, it was too late, they were separated by 10 000 kilometers : she is a florist in Paris, he has a restaurant in San Francisco.

Giving up to the curisity, they exploreed the contents of the smartphone of the other one. A double indiscretion and a revelation : their lives are bound by a secret that they thought buried for ever…

When I read this book, I didn’t know Musso… I have heard about him but never take a look on his work. And in 2011, I’ve been to Guadeloupe. I needed 2 or 3 books to keep me busy during the train, and the metro, and finally the plane… Innocently, and without a big conviction, I bought The angel’s call in store… And well, I haven’t left the french ground that I had already finished it… It’s like this, that my Musso sickness begun (you will understand, I finished by read all his books)

Let’s talk about the story : The angel’s call. Naively, when I read the back of the book, I thought that it will be a love story intercontinental without unexpected development, but a story that will give to me a good moment and the possibility to dream about a hypothetical prince charming….

Well, I have to tell right now : I totally got wrong!

We are taken in a crazy plot without want it, switching between San Francisco, Paris and New York City. More, we discover some facts with/about the main characters (especially Jonathan), more, we let the action take us. More we know, more the mystery becomes thick (and the number of pages reduce too much that we finish by asking ourself how all this story will end!)

Never I tought that I will read a such story, and it’s a favorite. I let me take entierly in it, I left the story, trying to understand how such things can happened or trying to anticipe the next development that Musso will do… no need to tell you that I get wrong every times 😦

 

I wish I can tell you more, but I don’t want to spoil the story. Read it. The writing style of Musso is simple, flowing and reachable for everyone.

Yukiko, who will plunge back in this stunning story…

2 réflexions au sujet de “L’appel de l’ange de Guillaume MUSSO”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s