Livres

13 à table

Sorry, French Only

1aw5CtgaKvdclyCxfC40elH9S5I

Je voulais ce livre depuis un moment déjà. Puis le croiser au Salon du Livre m’a décidé à l’acheter.

C’est un recueil de nouvelles de plusieurs auteurs différents, vendu dans le but de participer financièrement aux Restos du Cœur. Il coûte 5 euros, on le trouve partout!

Je trouve ce projet assez sympa, et original.

Ce livre se lit rapidement, c’est agréable, plusieurs petites histoires, toutes différentes, avec la touche de chaque auteur. Certaines m’ont plus plu que d’autres. Même si l’intrigue ne tient que sur quelques pages, c’est ce qu’il faut.

Cet article consiste à faire un retour sur ce que j’ai pensé des nouvelles et non en faire un résumé. Je suis désolée, je ne les ai pas mises dans l’ordre du livre :3

* La nouvelle de Bernard Werber « Langoustine Blues » arrive en dernière position du recueil, je l’attendais avec impatience. Mais lorsque j’ai vu le nombre de pages que sa nouvelle faisait par rapport aux autres, ma curiosité s’est de suite éveillée. Que peut-il bien raconter en si peu de pages??? C’était juste génial, le point de vue, la façon de décrire et d’avancer dans le récit sont vraiment biens. Le narrateur une « personne » à laquelle on ne s’attend pas forcément (alors que tout est sous nos yeux) et elle nous raconte son aventure.

Musso, « fantôme », a réussi à mettre du suspense direct, il est très très fort cet homme mais vraiment, sa nouvelle est juste super. J’ai adoré. C’est l’histoire d’une flic qui va mener une drôle d’enquête alors qu’elle est à l’hôpital.

Levy, lui a plutôt décidé de traiter d’un sujet assez sérieux, plutôt implicite au début dans sa nouvelle « dissemblance ». La façon de traiter le sujet est assez originale. Après je ne sais pas si c’est le fait que je n’avais pas spécialement envie de lire quelque chose comme ça, mais je n’ai pas été très emballée.

* J’ai adoré celle de Legardier « mange le dessert d’abord », bien écrit, et surtout qui fait réfléchir.

* Avec « Le parfait » de Tatiana de Rosay, je pense que pas mal de femmes s’identifieront sur certains points dans la relation avec leur belle-mère.

Eric-Emmanuel Schmitt avec « La part de Reine », nous raconte la très belle histoire d’un SDF et de son chien. C’est une nouvelle très triste mais pleine de bonnes intentions.

* Alors « Gabrielle » de Franck Thilliez. Je trouve que cette nouvelle aborde le sujet de la solitude d’un point de vue assez intéressant, en tout cas en découvrant la fin du récit c’est ce que j’ai ressenti. Très belle nouvelle.

* « Jules et Jim » de Jean-Marie Perier, j’ai adoré celle là. Cela concerne une relation entre deux amis qui ont connu un énorme différent au sujet d’une femme, ce qui arrive est tragique, mais en même temps on réalise que ça ne sert à rien de se fâcher et de se gâcher la vie, car elle est assez courte comme ça.

* « Une initiative » de Pierre Lemaitre, je crois que j’ai un peu traîné sur la lecture de celle-ci. Elle est assez sympa mais je m’imaginais le pire. En effet c’est un vieux monsieur qui décide d’organiser un repas pour plusieurs personnes et il ne s’en sort pas du tout, oubliant des choses, il est paniqué. Je ne voyais pas trop où on allait.

* « Olympe et Tatan » de Françoise Bourdin, j’ai bien aimé cette nouvelle qui raconte un repas de noël bien mouvementé en famille.
* « Maligne » de Maxime Chattam, je dois l’avouer, cette nouvelle est un peu flippante. Celle de Musso nous rendait anxieux, autant celle-là m’a filée la peur des bonbons (alors que j’adore ça ><) et une méfiance envers les chats (je les adore aussi ><).
* « Nulle, nullissime en cuisine! » d’Alexandra Lapierre, petite nouvelle assez sympa où une femme qui ne sait pas cuisiner va sauver la situation.
 
« Un petit morceau de pain » d’Agnès Ledig  : j’ai adoré celle-ci :3, une maman qui éduque seule son enfant et qui fait tout pour lui donner la meilleure éducation mais qui finalement en posant trop d’interdits ne vit pas pleinement. Grâce à son fils, elle va faire une belle rencontre.
1640118-jeanmarie-perier-guillaume-musso-950x0-2
Je vous conseille vivement de vous procurer ce recueil et de le dévorer dans un endroit au calme avec un paquet de gâteaux à côté de vous.
Yeah Skippie ^^

1 réflexion au sujet de “13 à table”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s