Films

Les poings contre les murs / Starred up

English version, scroll down pleaseLES-POINGS-CONTRE-LES-MURS-VOD

Eric est un jeune délinquant violent, prématurément jeté dans le monde sinistre d’une prison pour adultes. Alors qu’il lutte pour s’affirmer face aux surveillants et aux autres détenus, il doit également se mesurer à son propre père, Nev, un homme qui a passé la majeure partie de sa vie derrière les barreaux. Eric, avec d’autres prisonniers, apprend à vaincre sa rage et découvre de nouvelles règles de survie, mais certaines forces sont à l’œuvre et menacent de le détruire..

J’avoue mon péché…je l’ai regardé parce que Jack O’Connell était l’acteur principal, je n’avais pas lu la synopsis. Ce qui a été l’impulsion pour le voir est le fait que j’ai vu le DVD en promo à la Fnac. Et là, je me suis dit « ça fait trop de fois que je croise le chemin de ce film, il est temps de le voir ».

Parlons peu, parlons bien. Dès les premières secondes du film on voit O’Connell à poil,  on remarque l’accent exécrable du gardien qui l’emmène à sa cellule et ça par en couille direct.

maxresdefault

Mais en fait ce film par en sucette tout au long, y a aucun moment pépère. Et à toutes les phrases, on a le mot « fuck » ou des variantes, genre « fuckin’ ». Parfois on l’a même 5 fois dans la même phrase. (j’ai vu le film en VOST c’est pour ça)

Ce film nous plonge vraiment dans le monde carcéral, ses lois, ses coutumes et ses espoirs.

Je ne pensais pas du tout tomber sur un film comme ça. C’est la relation d’un fils et d’un père qui se retrouvent dans la même taule. Chacun évolue à sa manière. Et puis leur nom de famille « Love » hé hé hé. 

Les-poings-contre-les-murs-Une-1038x576

Au début, je me suis dit « putain mais c’est un psychopathe de dingue en fait, Eric »… mais on comprends pourquoi il a ces pulsions violentes.

Je ne pense pas que ce soit un film à voir en amoureux lors d’une soirée romantique mais plutôt à voir entre potes, ce film est vraiment pas cool. Et pour ceux qui n’aiment pas les films sponsorisés par Heinz, ben abstenez vous de le mater car le ketchup coule à foison.

Il est assez violent, il y a de la baston, du sang, et une sorte d’angoisse permanente en ce qui concerne l’avenir d’Eric.

Je ne le regarderais pas une deuxième fois de sitôt mais je suis contente de l’avoir enfin vu. Faut que je l’oublie un peu avant de le revoir. Oui il m’arrive de voir un film et d’avoir envie de le remater direct après, ben pas celui là.

 

Je pense que la fin pourra poser problème à certains. Moi, elle me convient amplement. Elle est très implicite mais on comprend. C’est pas « The happy ending »  comme les aiment les américains. D’ailleurs, ce genre de « mega happy ending » a le don de me porter sur le système parfois. Autant dans les dramas ou séries, j’en ai besoin (ben ouais on s’est pas fait chier à mater 8 saisons de 22 épisodes pour que ça finisse en mode pourri), autant pour certains films je ne suis pas contre une fin aléatoire.

6d752a9c74dd91bda715

Bon voilà voilà, un film d’1H45 qui passent très vite, je ne vais pas dire comme d’hab « je vous le recommande » parce que c’est un film vraiment spécial, qui traite d’une relation difficile entre un père et son fils dans un univers chelou, ouais ouais la prison, mais le film est vraiment bien foutu.

Donc pour votre prochaine soirée entre potes je vous conseille : de commander des pizzas, d’amener de la bière et de regarder ce film.

Yeah Skippie ^^



eQF0mng

Eric is a young violent offender, dropped too early in a dark jail with adults. So, he struggles to impose himself face the others prisoners, he also has to face his father, Nev, a man who passed the almost all his life in jail. Eric, with others prisoners, learn to struggle against his anger and discover new rules for living, but some strenghs threat to destroy him..

I admit my sin…I watched this movie because Jack O’Connell was the main character, I didn’t read the synopsis. What was the impulsion for watching this movie was to see it in promotion DVD in La Fnac. And there I told myself « it makes to much times that I cross the way of this movie, so it’s time to watch it ».

So let’s talk. From the first seconds of the movie, we see O’Connell naked, we notice the horrible accent of the watchman who is taking him in his cell and it’s going crazy very fast.

maxresdefault

But, in fact, this movie goes crazy all along the story, there’s no quiet moments. In every sentences there’s the word « fuck » or some variants, kind of « fuckin’ ». Sometimes we even have the word 5 times in the same sentence.

The movie takes us in the prison’s universe, its laws, its habits and its hopes.

I didn’t expect a movie like that. We have the relationship between the son (Eric) and the father (Nev) who find themselves in the same jail. Each one works in his way. And their last name is « Love ».

Les-poings-contre-les-murs-Une-1038x576

At the beginning of the movie I told myself « damned Eric is a psychopath « ….but we understand why he has violent drives.

I think that this movie is not made to watch it for romantic night rather for a thing between friends, because this movie is not cool. And for those who don’t like movies sponsored by Heinz, well, you have to keep yourself away from it because there’s a lot of ketchup flowing.

It is quite violent, there are fights, blood, and kind of  permanent anxiety about the future of Eric.

I won’t watch it twice for the moment. I have to wait, but i’m glad for finally having watch it. I need to forget a little bit before watch it again. Yes, it happens that I watch a movie and I want to watch it again right after, well this one NO.

 

I think that the end could be a problem for some persons. It’s right for me. It is very implicit but we understand. Its not  » The happy ending »  like the americans love. By the way, this kind of « mega happy ending » has the gift to annoy me sometimes. Much as for dramas or series, I need an Happy Ending (Well yes we don’t watch 8 seasons of 22 episodes for nothing) much as for movies i’m not against a random ending.

6d752a9c74dd91bda715

So so so, a movie of 1H45 which goes very fast, I won’t say as usual « I recommend it » because this movie is very special, it is about the strange relationship between a father and his son in a weird universe, yep yep prison. This movie is really weel made.

So, for you next party with your friends I advice you to : order pizzas, bring beers and watch this movie.

Yeah Skippie ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s